samedi 19 janvier 2008

Nouvelle lettre envoyé au Président le 17 Janvier

Monsieur Le Président,

Article 11 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen :

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans le cas déterminé par la loi. »

Je vous ai, Monsieur le Président, communiqué mes pensées et mes opinions et pourtant, ni vous ni vos collaborateurs n’avez eu la courtoisie de me répondre. Je suis désolé de vous le dire, mais sachez que je me sens offensé. A une certaine époque en France, l’offense se traduisait par un duel et je suis bien content que cette époque soit révolue. J’estime comme tout bon citoyen avoir le droit à une réponse qu’elle me plaise ou non. Je sais qu’il n’est pas facile pour vous de répondre à tous les courriers qui vous sont personnellement adressés, mais si il s’agit d’un sujet important, il me semble que vous devriez en être informé et de ce fait de prendre le temps, vous ou vos collaborateurs de me répondre.

J’ai donc décidé de prendre la route pour Paris en espérant obtenir une réponse de votre part et de la part de Madame la Ministre de la Santé qui elle-même n’a pas répondu.

Je souhaite de tout cœur que vous prendrez ce deuxième courrier en considération.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République mes sentiments respectueux.

TONIO

6 commentaires:

Doktor Glub a dit…

Comme vous le savez, peut-être, les études scientifiques récentes ont montré qu'un certain nombre de pratiques étaient dangereuses pour l'homme. Soit que l'espérance de vie pouvait être diminuée de plus d'un an, soit que le risque microbien était supérieur à 1,25. Ces pratiques responsables de graves dangers pour l'homme et pour la femme sont : la fellation, le cunnilingus, la sodomie et la masturbation. J'ai donc décidé de prendre un décret à ce sujet dans les mois qui viennent. Le décret pourra être appliqué, grâce à la délation des bons Français qui pourront appeler un numéro spécial créé à cette occasion, en donnant l'adresse des gens pratiquant ce type d'activité. Le délateur touchera un bonus de 68 euros pour son comportement responsable et le ou les contrevenants paieront une amende de 135 euros chacun.

Avant la mise en place de ces deux nouveaux décrets, des campagnes de sensibilisation seront mises en place à la télévision, la radio et la presse pour faire comprendre aux Français tout l'intérêt de ces nouveaux décrets.

Merci mes chers compatriotes, ensemble nous vaincrons la maladie et construirons un monde meilleur pour nos enfants.

Gael a dit…

Ce que vous faites chez vous avec votre main ne gène en rien votre voisin, tout le monde s'en fout tant que vous n'emmerdez personne que vous même ou votre partenaire. C'est tellement vrai que vous avez le droit de consommer de la drogue chez vous à condition de ne pas en posséder une quantité suffisante à l'établissement d'un traffic.

Et si vous voulez continuer sur cette comparaison, aucune loi ne vous interdit de fumer chez vous. Par contre vous n'avez pas (et n'avez jamais eu d'ailleurs) la liberté d'enfumer les gens qui vous entourent dans les lieux publics, ils ne l'ont pas décidé. Essayer de pratiquer fellation, cunnilingus, sodomie ou masturbation en plein après-midi dans le bar le plus proche, vous verrez ce qu'il vous en coûtera.

Voilà il y a des règles, on se doit de respecter ses concitoyens, de ne pas leur imposer sa fumée ni sa sexualité.

Encore une fois vos arguments ne sont que du blabla et j'espère que ceux qui vous lisent voient clair dans votre manipulation!

Anonyme a dit…

quel est votre métier Gaël ?

Gael a dit…

Administrateur Réseau, je n'ai rien à cacher. Faites vous plaisir, je ne suis ni patron de bar, ni de restaurant, ni d'aucun ERP. Pas plus buraliste, médecin, pneumologue, employé d'un labo pharmaceutique ou d'un fabricant de cigarettes. Donc j'attends avec impatience que vous m'annonciez que je ne peux rien comprendre car je ne travaille pas dans un bar...

Ah, petite ombre au tableau, je suis fumeur, mais je n'aime pas imposer ma fumée aux autres, je ne supporte pas que quelqu'un m'enfume quand je tente d'apprécier un bon plat au restaurant, ou même un bon vin (avec modération ;) )
Besoin d'autres informations?

Anonyme a dit…

gael.je vois que tu t'amuses bien sur mon blog.apparament tu as beaucoup de temps à consacrer à cela.tu devrais prendre le temps un jour de venir boire un verre chez nous,on pourrai toujours en discuter.

Gael a dit…

Bonjour,

ça vous pose un souci? Il faut être absolument pro-clope, pro-fumeurs et anti-décrêt pour intervenir?
Et merci pour votre invitation, mais bien que fumeur j'apprécie beaucoup de pouvoir déguster un verre ou un dîner sans prendre la fumée de mon voisin dans le nez, alors je fais comme 80% des français, je fuis les établissements qui n'ont pas encore compris l'intérêt d'appliquer la loi.

Ah et pour le temps non j'en dispose vraiment de peu, mon activité s'étalant plutôt sur 60h par semaines, mais je trouve facilement 5 minutes histoire de voir un peu la tête que peut avoir une résistance utopique...