mardi 29 janvier 2008

Tabac : pèlerinage d'un insoumis

Tonio Obinu est ce qu'on appelle un personnage. Parti de Tremery, en Moselle, où il possède un bar, il compte rejoindre Paris à pied et en autostop, pour y rencontrer Roselyne Bachelot.
Tonio s'oppose formellement à l'interdiction de fumer dans les bars.
Il s'est arrêté à Châlons. Il y a rencontré les patrons de bar, discuté avec les passants, tenté de les convaincre.
Son charisme et sa gouaille font souvent mouche, et la pétition qu'il fait signer, à l'attention du ministre de la Santé, obtient un certain succès. Puis il a quitté la ville, cigarette au bec…

4 commentaires:

Doktor Glub a dit…

"Quand les multinationales font de la politique"

Pour ceux qui souhaitent savoir comment les multinationales pharmaceutiques imposent à l'Europe entière des politiques de santé publique totalement absurdes en matière de tabac :

L'interview de Robert Molimard, professeur honoraire de physiologie et coordinateur du DIU de Tabacologie à la Faculté de Médecine Paris-Sud, est disponible ici :
http://www.doktorglub.com/dotclear/index.php

Merci de faire circuler ce lien autour de vous.

caro57 a dit…

coucou à toi Tonio bonne chance pour la suite, nous comptons sur toi, à bientôt avec de bonnes nouvelles. ciao ciao. Carole

kiki57 a dit…

salut a tous ceux qui soutiennent notre tonio,je veux que tu sache tonio nous sommes avec toi.Et nous restons fidèle a ton bar pas parceque nous avons le droit de fumer mais parceque nous sommes une grande famille les jeunes ou les anciens tous avec toi
bonne chance sur paris prend soin de toi

Anonyme a dit…

ouaih, chapeau tonio, c'est pas comme l'autre gus qui a fait sa grève de la faim et qui en fait avait mis son tabac en vente.
j'ai vu le commentaire sur l'autre article de ton blog. Tiens bon !!!